[Cours] Another Brick in the Wall (Part. 2)

Arrière plan

Brfrance

 4

Introduction

L’œuvre que je vais vous présenter est une chanson, dont le titre est Another brick in the Wall et qui date de 1979. Elle fait partie de l’album The Wall et a été composée par le groupe Pink Floyd, qui a été actif entre 1965 et 1996. Dans l’album, le morceau  Another Brick In The Wall est composé de trois parties, formées sur le même thème musical :

  • La première parle de la mort du père de Pink durant la Seconde Guerre Mondiale en 1944 (ce qui a vraiment été le cas pour Rogers Waters), première « brique » du mur que Pink s’est construit afin de fuir la réalité;
  • La seconde, que nous allons étudier plus en détail, est la plus célèbre. Elle aborde le sujet de la rigidité du système éducatif britannique ans les années 1950;
  • La troisième partie conclut la construction du « mur ». Pink se débarrasse de ce dont il n’a pas besoin : la drogue, sa femme infidèle, etc. …

Toutes ces parties reflètent la préoccupation de l'auteur sur le star-system, la guerre, le pouvoir, etc.

 

Biographie du groupe

L’album The Wall a été composé et écrit par Roger Waters, bassiste, guitariste et fondateur du groupe Pink Floyd. Il est né le 6 Septembre 1943 en Angleterre. Le groupe est également composé, lors de la sortie de l’album, de Richard Wright (clavier) qui quittera le groupe juste après le dernier enregistrement, de David Gilmour (guitariste) qui le quittera aussi après l’album The Final Cut, et de Nick Mason (Batteur). Il a été formé en 1965 au Royaume-Uni. Il a été actif jusqu’en 1996 et l’est redevenu durant plusieurs concerts organisés entre 2003 et 2013. Le groupe a à son actif principalement des titres qui relèvent de la musique psychédélique, témoin du résultat de l'utilisation des drogues par les artistes qui composaient sous son influence. Il est considéré comme le sommet de la musique du XXe siècle.

 

Analyse de l’œuvre

D'un point de vue général

Tout d’abord, il faut savoir que, à l’origine, l’album n’a pas été inspiré de la chute du mur de Berlin survenue en 1989, mais d’un événement survenu lors d’un des concerts du groupe : Rogers Waters voulait s’enfermer dans un mur, afin de s’éloigner du public, après avoir craché sur un fan en 1977. Cependant, l’album sera joué durant un concert à Berlin en 1990, pour célébrer la chute du mur. L’œuvre, chanson phare de l'album, aborde le sujet des méthodes d’éducation britanniques des années 1950 que le compositeur juge trop rigides. En effet, Pink est envoyé à l'école, ou les professeurs veulent le « formater » afin qu'il se fonde dans la société, en utilisant la violence si nécessaire. Les paroles disent « We don’t need no eductation, We don't need no thought control », soit « Nous n’avons pas besoin d’éducation, nous n’avons pas besoin de contrôle de la pensée. ». Ces pensées sont, dans le film The Wall qui illustre l’album, désignées par une « production » en masse d’élèves « intellectuels ». Mais la chanson explique aussi que le procédé est un cercle vicieux : les femmes brutalisent leurs maris, qui en font de même chez leurs élèves, qui deviennent à leur tour violents, etc. … Vient ensuite la phrase « Hey Teacher ! », un cri de révolte de la part des étudiants qui semblent être du même point de vue que celui traité dans la chanson. La chanson ne critique donc pas le niveau et les méthodes d’apprentissage qu’on impose aux élèves, mais seulement la discipline non négligeable qui règne parmi eux.

La chanson critique également le port de l’uniforme, qui est considéré comme dévalorisant pour les élèves.

D'un point de vue musical

Le titre est formé sur un texte, qui est répété à deux reprises : la première fois par Roger Waters, la seconde par une chorale d'enfants. Après cette partie, un pont instrumental avec un solo de guitare électrique termine la chanson. Les accords sont les mêmes sur la totalité du titre, et sont joués à la « manière disco » (cocottes), style très en vogue à cette époque. Cette monotonie peut se faire interpréter par la répétition du quotidien des élèves.

 

Adaptation cinématographique

L'histoire de l'album The Wall a été adaptée sur grand écran en 1982, par Alan Parker. La principale particularité du film est l'alternance de scènes filmées avec des acteurs et de scènes animées avec des dessins : cela illustre l’instabilité mentale du personnage, qui oscille entre son passé marqué par le décès de son père, et sa vision du monde adulte. Il ne comprend pratiquement aucun dialogue, mais ces derniers sont remplacés par la bande son de l'album. Le synopsis du film reprend pratiquement dans son intégralité celle qui est racontée par l’album. Ainsi, Pink ajoute des plus en plus de briques dans le mur, jusqu’à arriver à son procès (chanson : The trial). Le mur que se construit Pink dans le film représente en réaliste les évènements de sa vie.

Dans l’extrait que je viens de vous montrer, les visages, seuls éléments « personnels » des étudiants étant donné qu’ils portent tous le même uniforme, sont masqués.

Conclusion

A travers cette chanson, le groupe Pink Floyd a voulu mettre l'accent sur l'éducation des élèves anglais qu'il juge trop stricte et inutile au niveau de l'apprentissage. C'est donc clairement une œuvre engagée, qui remet en question l’éducation britannique, jugée trop stricte par Waters, notamment en qualifiant les professeurs de « dictateurs », qui formatent les élèves afin qu’ils rentrent dans le « moule » de la société « normale ». C’est sûrement pour cette raison que, suite à des manifestations étudiantes en Afrique du Sud où les jeunes chantaient ce refrain à tue-tête, le gouvernement du pays a décidé de la censurée.

J’ai choisis de prendre cette œuvre car je trouve la cause qu’elle défend intéressante et préoccupante, bien qu’elle ne soit plus trop d’actualité en Europe aujourd’hui.

Vous utilisez un bloqueur de publicité


Naviguer aux côtés de la publicité n'est pas toujours agréable ... Mais c'est grâce à ces annonces sponsorisées que CMonCours est financé, vous permettant d'avoir accès aux cours et exercices.

Désactiver votre bloqueur de publicités nous permettra de financer nos serveurs, et de vous garantir un site accessible et à jour. Merci d'avance !

Comment désactiver mon bloqueur de publicité ?

  • Avatar

    Atinai


    Merci beaucoup, sa aide vraiment !
  • Avatar

    Bobby


    Merci c'est cool d'aider les autres pour l'HIDA en 3°
  • Avatar

    Jean dupont


    GENIAL!
  • Avatar

    Nirval


    Merci ca ma aidé pour mon hida

Poster un nouveau commentaire

6 + 7 =

  • Œuvre engagée : Œuvre qui défend ou met en avant un cause précise.