[Cours] Entreprise et Production

Arrière plan

galaxiiss

 0

Qui produit des richesses ? 

Il existe différents types de production : des biens (qui peuvent être durables) et des services. Cette production peut être marchande ou non marchande en fonction de l’objectif final de l'organisation productrice (vendre ses produits ou non). Pour fournir cette production, il existe plusieurs "types" de structures : les entreprises, les associations ou encore les administrations publiques. Chacune peut mesurer la richesse produite grâce à l'aide d'une notion économique que appelée la "valeur ajoutée". 

I - Les types de production 

a) Les biens et services 

On distingue les produit d'une organisation productive en deux catégories : 
  • Les biens qui sont des produits matériels et stockables.
  • Les services qui sont des produits immatériels et non stockables.
Exemples :
  • Une télévision est un bien car on peut la toucher et la stocker. 
  • Une coupe de cheveux est un service car on ne peut pas toucher le fait qu'on nous coupe les cheveux et on ne peut pas stocker cette action
On distingue également deux sous-catégories au sein de a catégorie des biens :
  • Les biens durables qui sont utilisables à plusieurs reprises. 
  • Les biens non durables qui sont détruits dès la première utilisation. 
Exemples :
  • Une voiture est un bien durable car on peut l'utiliser durant plusieurs années
  • Une tablette de chocolat est un bien non durable puisqu’il s'agit d'une denrée périssable et consommable. 

b) L'utilité des biens et services 

Les biens et services ont deux principales utilités : 
  • Permettre de satisfaire le besoin d'un consommateur : on parle de biens et services de consommation finale
  • Permettre de produire un autre bien ou un autre service : on parle de biens et services de production
Exemples :
  • Une coupe de cheveux est un service de consommation finale car elle permet de satisfaire un besoin du consommateur (se couper les cheveux) 
  • Un four pour un boulanger est un bien de production puisque ce four n'est qu'un intermédiaire pour permettre la production du pain vendu ensuite

c) La production marchande et non marchande 

Production

La production est une création de biens et de services qui répond à des besoins individuels ou collectifs et qui résulte d'un travail rémunéré et déclaré. 
La vente de produits par les supermarchés est une production : les supermarchés créent ces biens pour répondre aux besoins des consommateurs (se nourrir, se laver, ...) et le personnel en charge de cette vente est rémunéré pour le travail fourni.
Par conséquent, certaines productions sont exclues de la sphère économique comme la production domestique (ménage, cuisine, jardinage, ...), les productions illégales (stupéfiants, ...) et les productions légales mais non déclarées. 

Production marchande 

Une production marchande est une production destinée à être vendue sur un marché à un prix couvrant les coûts de production. 
Exemple : une télévision achetée dans un supermarché est une production marchande : le prix couvre les coûts de production, mais il permet aussi de dégager un bénéfice de la vente.

Production non marchande 

La production non marchande est une production qui ne fait pas l'objet d'une vente sur un marché. Elle est mise gratuitement (ou quasi gratuitement) à la disposition de la population et/ou du consommateur. Elle est souvent financée par les impôts, mais elle peut aussi être produite par du travail bénévole. 
Exemple : les services d'urgence (pompiers, police, ...) ne constituent pas une production marchande (mise à disposition gratuite) mais les bénéficiaires payent indirectement ces services par leurs impôts. 

II - Les organisations productives 

a) Les trois formes d'organisations productives 

La production peut être réalisée par trois types d'organisations : les entreprises, les associations ou les administrations publiques.

Entreprise 

Une entreprise est une unité productive qui produit des biens et/ou des services dans le but de les vendre sur un marché et d'en tirer des profits. Les entreprises sont les principales productrices de production marchande.  
Exemple : un restaurant est une entreprise, il vend des biens (repas) et des services (service à table) dans le but d'en retirer des profits (bénéfice). 

Administration publique 

Une administration publique est un organisme ne cherchant pas à faire de profit, procurant des services non marchands et financée par l'État. Les administrations publiques sont les principales productrices de production non marchande. Cette production non marchande a pour rôle d'améliorer le bien-être général dans la société en garantissant à tous l'accès aux mêmes services. 
Exemple : les mairies, qui fournissent des services gratuits ou quasi-gratuits (cantine, écoles, ...) sont des administration publiques, puisqu'elle ne tirent aucun profit et sont financées par l'Etat.

Association 

Une association est un ensemble d'individus volontaires qui partagent des objectifs et qui ne cherchent pas à faire du profit. Les associations peuvent également fournir des services non marchands pour défendre des idées, une cause ou un objectif social. 
Exemple : "Les restaurants du cœur" sont une association, ils regroupent des bénévoles qui ont comme but d'aider les personnes les plus démunies sans chercher à faire du profit.

b) Les propriétaires des entreprises

Les entreprises produisant des services marchands (qui se vendent sur un marché) peuvent avoir deux types de propriétaires différents : 
  • Une personne physique peut posséder une partie ou la totalité d'une entreprise, on parle d'une entreprise privée
  • L'État peut posséder (et donc contrôler) une partie ou la totalité d'une entreprise : lorsque l'État en détient au moins 50%, on parle d'une entreprise publique
Exemples : la SNCF est une entreprise publique, elle est détenue à 100% par l'État. Par contre, une entreprise de taxi est une entreprise privée puisqu'elle est détenue par un ou plusieurs individus.

Il existe plusieurs points communs entre les entreprises privées et publiques : 
  • Elles produisent des biens et services pour les vendre sur un marché
  • Elles cherchent à faire du profit 

c) La diversité des entreprises 

On peut différencier les entreprises selon plusieurs critères : 
  • Leur taille : plus de 90% des entreprises ont moins de 10 salariés, et seules 0.3% des entreprises ont plus de 200 salariés.
  • Leur mode d'organisation : plus une entreprise est grande, plus son mode d'organisation est complexe (il faut des responsables pour gérer tous les salariés contrairement à une petite entreprise). 
  • Leur secteur d'activité : primaire (exploitation des ressources naturelles), secondaire (industries, bâtiment et travaux publics), ou encore tertiaire (services)
  • La nature de leur production : biens ou services 
Exemple : un agriculteur possède une entreprise de petite taille (moins de 10 salariés), avec un mode d'organisation simple (peu de salariés), du secteur primaire et produisant des biens (fruits et légumes). 

III - La mesure de la richesse 

a) La valeur ajoutée 

Pour mesurer la quantité de richesses que l'entreprise a produite, on utilise une notion économique appelée la valeur ajoutée. La valeur ajoutée est la mesure de la richesse créée par l'entreprise lors de son activité productive. Pour calculer cette valeur, l'entreprise doit auparavant connaître :
  • La valeur de la production, c'est-à-dire la recette récoltée en vendant ses produits. Elle est mesurée par le chiffre d'affaires
  • Les consommations intermédiaires, c'est-à-dire la valeur des biens et services que l'entreprise a détruits ou transformés durant la production.
Exemple : la farine est un exemple de consommation intermédiaire pour un boulanger, qui la transforme en pain au cours de la production.

Chiffre d'affaires

chiffre d'affaires=prix du produit × nombre de produits vendus
Exemple : si une entreprise de téléphones vend 100 téléphones qui coûtent chacun 50 euros, son chiffre d'affaires est de \50\times100=5000€

Valeur ajoutée

valeur ajoutée=chiffre d'affaires - consommations intermédiaires
Exemple : si une entreprise possède un chiffre d'affaires de 10 000 euros et qu'elle a 3000 euros de consommations intermédiaires, la valeur ajoutée de la production est de 10000-3000=7000€
 

b) La répartition de la valeur ajoutée

La valeur ajoutée créée par l'entreprise peut se décomposer en trois parties : 
  • La rémunération des salariés : ils obtiennent une partie de la richesse créée, puisqu’ils ont participé à la création de celle-ci
  • Les impôts sur la production : l'État prélève une partie de la richesse créée par l'entreprise
  • Le profit brut : c'est ce qui reste de la valeur ajoutée créée, une fois la rémunération des salariés et les impôts sur la production soustraits. Il se répartit entre les actionnaires (dividendes), les intérêts versés aux prêteurs, les impôts sur les sociétés et l'épargne brute (qui permet d'investir ou de placer de l'argent). 

Vous utilisez un bloqueur de publicité


Naviguer aux côtés de la publicité n'est pas toujours agréable ... Mais c'est grâce à ces annonces sponsorisées que CMonCours est financé, vous permettant d'avoir accès aux cours et exercices.

Désactiver votre bloqueur de publicités nous permettra de financer nos serveurs, et de vous garantir un site accessible et à jour. Merci d'avance !

Comment désactiver mon bloqueur de publicité ?

Soyez le premier à commenter ce cours !

Poster un nouveau commentaire

6 + 7 =

L'auteur de ce cours n'y a ajouté aucune définition.